Le Déchronolgue

Le Déchronologue est un récit de science-fiction de l’écrivain français Stéphane Beauverger, en 2009.

 

L’histoire se situe au XVIIème siècle, dans la mer des caraïbes. Epoque de pirates et de capes et d’épées ! Mais les temps sont dérangés par des phénomènes inconnus, amenant en ces eaux troubles des navires venant d’époques passées, ou à venir. Sur terre, ce sont les « maravillas » qui font leur apparition, conserves, walkman, armes… Le capitaine Henri Villon est équipé d’un majestueux vaisseau, le Déchronologue, frégate qui tire des boulets de temps. Il est chargé avec son équipage de supprimer ces aléas temporels, pour protéger son époque. Mais que peut faire un vaisseau du XVIIème face à un porte-avion?

 

Le livre joue beaucoup avec la temporalité. Comme ces bulles temporelles qui apparaissent, les chapitres ne suivent pas une ligne de temps bien définie, ils avancent d’une année, reculent de trois ans, avec en plus l’utilisation de calendriers différents. Définies par des dates et des lieux, ces sautes de temps rajoutent un côté surréaliste à l’atmosphère déjà fantastique du livre. Cela permet de vraiment tenir en haleine le lecteur : entre deux chapitres, 6 ans peuvent se passer, et les explications du « comment on en est arrivés là » ne seront pas données avant une centaine de pages, ou plus ! Il faut vraiment bien lire le nom des chapitres, et potentiellement y retourner de temps en temps, pour ne pas se perdre dans la (dé)chronologie de l’histoire.

 

C’est un très bon bouquin, et le mélange des genres, science-fiction et piraterie, est particulièrement réussi. Le langage joue beaucoup, avec un style épuré et qui semble d’époque.

Bref, l’histoire est bien, c’est bien écrit, ça tient en haleine, il y a des pirates et de la SF, c’est du tout bon!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *