Dans la combi de Thomas Pasquet

Marion Montaigne est toujours très pédagogique dans ses albums (elle est l’auteur de « Tu mourras moins bête« ), et cela se confirme dans ce tome spatial.
La BD est très agréable à lire, les dessins sont sympas et collent vraiment bien au côté décalé du récit.
L’ouvrage est dense, plus de 200 pages, et est captivant!

On suit l’histoire de Thomas Pesquet, notre astronaute national, depuis son enfance (assez rapidement, c’est surtout pour montrer que son envie d’espace a toujours été très forte), jusqu’à son retour de l’ISS. On peut notamment voir le processus de recrutement, qui est la partie de l’histoire qui m’a fait le plus rire! L’ensemble de l’ouvrage est vraiment drôle.

On apprend énormément de choses : sur d’autres astronautes, sur la vie en apesanteur et ses problèmes, sur la mise en orbite, sur Thomas Pesquet lui-même, sur les missions dans l’ISS, etc…
Le ton léger utilisé permet à la fois de désacraliser ces gens (oui, les astronautes font caca, et oui globalement quand ils reviennent ils puent), tout en maintenant notre admiration pour eux (ils sont quand même très très forts…).
C’est tout simplement passionnant!

L’autodérision est très présente, sous forme de « je suis un astronaute, et je suis un très bon astronaute, mais j’ai des fêlures », et ça marche très bien. Derrière cette couche d’humour on sent l’amour qu’a Thomas Pesquet pour l’espace, et c’est enivrant de partager avec lui le bonheur d’avoir pu réaliser ce rêve de gosse.

Finalement j’ai autant aimé toutes les digressions scientifiques qui nous expliquent plein de choses que le parcours de Pesquet lui-même.

C’était top. Je vais le relire tiens.

2 commentaires

    1. Je pense que ça peut intéresser sans problème un jeune ado. A partir de 10-11 ans peut-être… le seul risque c’est que c’est quand même assez dense comme ouvrage!

Répondre à Marjo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *