De Rien

J’ai vraiment beaucoup accroché à cet ouvrage !

Déjà, c’est un beau livre, avec une belle couverture et des pages très épaisses.
A l’intérieur, pas de cases, 2/3 dessins par page, des histoires sur 3/4 pages, pas beaucoup de textes, beaucoup de gags simplement suggérés.

Ensuite j’ai ri dès la lecture du 4ème de couverture :
« C’est par le langage de l’absurde que l’on peut le mieux évaluer et mettre en lumière l’écart tragi-comique séparant la nullité de signification du réel de la géniale boursouflure sémantique du monde ».
J’adore cette utilisation de l’absurde, ces grandes phrases compliquées et alambiquées, j’ai l’impression de lire du François Rollin.

Le gag sur la 4ème de couverture mérite à lui seul l’ouverture de l’album.

On passe un très bon moment avec ces pépites d’humour noir.
Petit coup de cœur pour « la prière », « les mamans », et « la soirée », qui ouvre l’album !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *