Event[0]

Développé et édité par Ocelot Society

Naufragé de l’espace, votre capsule de survie est votre radeau. Séparé de votre équipage suite à l’évacuation mouvementée d’un vaisseau en perdition, vos chances de survies s’amenuisent au fil des heures qui s’écoulent. Seule lueur d’espoir, une station spatiale errante qui apparait au loin dans votre hublot. Vous dirigez votre capsule vers ce vaisseau en espérant y trouver un moyen de rejoindre la Terre.

Bloqué par une porte dès le sas d’entrée, vous allez faire la connaissance de Kaizen, l’IA qui gère la station. Très vite, vous comprendrez que ce sont les échanges avec cet ordinateur qui vous permettront d’avancer dans ce décor aux bonnes tonalités rétro-futuristes. A vous donc de poser vos questions en toutes lettres sur les terminaux disséminés dans la station.

Ces échanges marquent l’intérêt et l’originalité du titre. Car plus que des ordres donnés à un ordinateur, ce sont de véritables conversations que vous allez entretenir avec une personnalité forte. Capable de répondre à vos questions formulées en langage naturel (malheureusement à ce jour uniquement en anglais), ce Siri de l’espace vous répondra avec son propre tempérament.  Il faudra même parfois le convaincre et passer outre ses caprices. Demandez-lui d’ouvrir une porte sans faire l’effort de la politesse et il se braquera. Un petit « please » pourra alors suffire à se faire comprendre.

L’écriture est très intelligente et rend l’aventure particulièrement passionnante. Loin des clichés du genre, l’IA n’a pas les pleins pouvoirs (la fin vous dira d’ailleurs pourquoi), elle a autant besoin de vous que vous d’elle. Ça justifie les péripéties de l’aventure et toute la relation entre le joueur et la machine. Ainsi l’IA vous propose son aide en échange de la vôtre. Ça vous obligera à remonter au plus profond de la mémoire de la station  et à découvrir ce qu’il s’est passé lors du fameux événement zéro.

Si le jeu est en 3D avec une vue à la première personne, nous sommes très loin du jeu de tir. A l’exception de quelques phases en zéro G (complexe essentiellement à causes des contrôles pas vraiment adaptés), vos réflexes seront bien moins mis à l’épreuve que votre cervelle. Et si le personnage que vous incarnez souhaite à tout prix rejoindre sa planète natale, en tant que joueur c’est ce qui s’est passé dans cette station qui deviendra la motivation première.

Pour conclure, Event[0] propose une expérience narrative intelligente et particulièrement prenante. Si l’on retrouve beaucoup de thématiques propres à la SF, le jeu arrive à se jouer des clichés du genre. Avec sa forme hybride, il se permet au passage de renouveler le genre du jeu textuel dans un emballage 3D à la direction artistique soignée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *