Science Fiction, mon amour…. Partie 1 : les livres

Après cette petite introduction, voici quelques livres de science-fiction que j’aime et que je vous conseille ! Je mets de côté « la Horde du Contrevent« , dont je vous ai déjà parlé ici, qui est un genre à lui tout seul… Mais je vous le conseille de nouveau en passant, meilleur livre du monde.

 

Si vous voulez commencer doucement la science-fiction, voici quelques œuvres plus ou moins connues qui se lisent bien (dystopies et saga spatiales). Tous ces livres sont très, très bien écrits. Je vous en fait à chaque fois un résumé très succinct.

 

  • Fahrenheit 451, de Ray Bradbury. Absolument superbe. Dans un futur lointain, les pompiers ont pour rôle non plus d’éteindre des incendies, mais de… brûler des livres. Dans la société la connaissance est en effet proscrite au profit du plaisir facile et de la consommation. Assez glaçant, un de mes bouquins préférés à ce jour. Une BD a été adaptée, elle est toute aussi passionnante et très fidèle au livre.
Fahrenheit 451 © 2010 Hamilton (Tim) / Bradbury (Ray) / Hamilton (Tim)
  • 1984, de Georges Orwell. Livre magnifique sur un état totalitaire. Ecrit en 1949, son auteur avait une vision un chouïa pessimiste de l’avenir… C’est de ce livre que nous vient l’expression « Big Brother is watching you ». C’est vraiment un must de la SF.

 

  • Les chroniques martiennes, de Ray Bradbury : un premier aperçu de vie extraterrestre, c’est plein de petites histoires très bien écrites et racontées. A lire. Un vrai voyage onirique, qui éveille vraiment l’imagination !

 

  • Le Meilleur des mondes, d‘aldous Huxley. Ou comment frisonner en découvrant une population uniquement intéressée par ses plaisirs…
2011 l’Odyssée de l’espace ©
  • Des fleurs pour Algernon, de Daniel Keyes : hé oui, c’est aussi de la SF ! Un gentil idiot que l’on rend intelligent. Si vous ne l’avez pas lu, vraiment lisez-le, c’est superbe. Poignant. Je vais le relire, tiens.

 

  • La nuit des temps, de Barjavel : la découverte d’un vaisseau spatial enfoui sous les glaces depuis des millénaires, avec un homme et une femme endormis à l’intérieur. Absolument magnifique comme histoire. Et la fin… superbe ! A lire aussi, de Barjavel, « Ravage » et « Le grand secret ». Des musts de la SF !
Oblivion ©
  • La servante écarlate, de Margareth Atwood : je vous en parle ici !

 

  • Tau Zéro, de Poul Anderson. On approche ici de la hard SF ! Un vaisseau d’exploration spatiale voit sa vitesse augmenter sans cesse suite à un incident, tendant vers la vitesse de la lumière.. Pendant que le reste de la galaxie et l’univers vieillissent autour d’eux, l’équipage envisage son avenir…

  • Silo , de Hugues Howey : oeuvre plus récente mais que l’on croise souvent dans le métro ou en vacances. « Silo » c’est un huis clos qui se passe sous terre, avec une société verticale, vivant dans un silo enterré de plusieurs centaines d’étages suite à un incident nucléaire à la surface. Très sympa à lire ( il y a en 3, mais vous pouvez lire uniquement le 1er, c’est une histoire entière ! ). Pas indispensable, mais j’aime bien les huis clos…

 

  • Destination ténèbres, de Frank M. Robison. Histoire se passant quasiment exclusivement dans un vaisseau spatial, pour voir si vous accrochez sur ce thème particulier !

 

Une fois entré dans la SF, si vous avez envie de continuer, il y a des sagas incontournables qui sont vraiment chouettes. Cela vous tiendra quelques semaines ou mois selon votre rythme de lecture…

 

  • Je vous conseille globalement tous les livres de Peter F Hamilton, expert dans tout ce qui est space-opéra. Vous pouvez commencer par exemple par les deux tomes de « la Grande Route du Nord« , puis par les épopées de « l’Aube de la nuit » (plus de 6000 pages, easy) ou de « l’étoile de Pandore » ( j’essaie de vous écrire vite un article sur cet auteur, il est vraiment génial), suivi de « la trilogie du vide » puis de « les naufragés du Commonwealth« . Ses univers sont hyper riches et complexes, avec une foule de personnages réalistes, des technologies futuristes qui restent compréhensibles, des mondes plausibles, c’est vraiment un bonheur à lire ! En saga non spatiale, il a également écrit la série des « Greg Mandell » qui est très bien.

 

  • Le cycle de Fondation. Ecrit par le père des lois de la robotique Isaac Asimov, j’en garde un très bon souvenir, même s’il y a quelques longueurs sur la fin… 22 000 ans dans le futur, 25 millions de planètes habitées et un trillion d’êtres humains… Vous ne devriez pas vous ennuyez!
le 5ème élément ©
  • Hypérion, de Dan Simmons. Superbe space-opéra de Dan Simmons, avec un univers très riche et des personnages complexes, c’est vraiment à découvrir !

 

  • Le guide du voyageur galactique, parfait exemple de science-fiction humoristique écrit par Douglas Adams. C’est merveilleusement écrit,et ça se déguste tout seul. Un film adapté du 1er tome est à voir également !

« Fort naturellement, bien des ascenseurs, devenus imbus de leur intelligence et de leur prescience, en venaient à ressentir quelque trouble frustration à passer stupidement leur temps à monter et descendre, monter et descendre et d’aucuns, après avoir caressé le fugace désir de glisser latéralement, en manière de révolte existentielle, exigeaient d’être partie prenante dans le processus de décision et finissaient par aller occuper les sous-sols. Pour y bouder. »

Guide Galactique, Tome 2.

 

  • La route, de Cormac McCarthy, dont je vous parle ici même.
la route ©

Il y a plein d’autres livres moins cultes mais qui se lisent tout aussi bien. Je vous  balance en vrac ceux qui me viennent à l’esprit : Niourk, Les monades Urbaines, Demain les chiens, la trilogie Spin, les ferrailleurs des mers, les enfants d’Icare, La Cité et les Astres…

 

Il reste plein de livres et d’auteurs dont je n’ai pas parlé ici, notamment les livres de Philip K. Dick, grand maître de SF (Ubik, le maître du haut château, les androïdes rêvent-ils de moutons électriques, etc….). Pourtant nombre de ses oeuvres ont été adaptées en film, souvent avec succès : Balde Runner, Minority Report, Total recall, A scanner darkly…. Le soucis c’est qu’il faut vraiment s’accrocher pour lire ces livres et les comprendre… Je referme souvent un bouquin de K. Dick en me demandant ce qu’il vient de se passer….

Minority Report ©

Pour conclure, dans ma liste de lecture à venir, il y a :

  • le Monde des A
  • Des milliards de tapis de cheveux
  • Rendez-vous avec Rama
  • Un bonheur insoutenable
Ça va être bien !
La suite, c’est par là :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *