Hard Boiled

J’ai découvert cette BD assez jeune (mon père l’avait dans sa bibliothèque), et je lui ai extorqué il y a peu, car je suis fan.

L’histoire d’un enquêteur en assurances, marié, deux enfants, trois hypothèques…
Cette oeuvre, c’est comme un gros blockbuster à l’américaine sans beaucoup de scénario mais avec beaucoup d’effets spéciaux. L’histoire est sympa sans être tout à fait originale, mais reste très agréable à lire, avec ces robots humains et ces humains robots. On accroche assez vite à l’intrigue (Mais si! Il y en a une !).


L’univers créé est assez glauque, une sorte de futur excentrique où la débauche et le sexe semblent être partout présents (pour preuve cette espèce de ring, lieu d’une partouze géante…). La fin est top, on reste dans le glauque et dans l’immoral, ça ne se finit pas bien, ça me plait.

Les dessins sont extraordinaires, pas parce qu’ils sont incroyablement beaux, mais par la quantité astronomique de détails dans chaque scène.  C’est Geof Darrow qui a réalisé quelques story board du film Matrix, en particulier la scène du crash des deux camions dans le deuxième opus. Hard Boiled a d’ailleurs eu l’Eisner Award de la meilleure équipe scénariste / dessinateur en 1991. Quand à Frank Miller, on pourrait faire un article entier sur lui…
Mais je m’éloigne.

Je comprends ceux qui n’accrochent pas, personnellement je m’en délecte, et suis très contente de l’avoir dans ma collec’ !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *