Nos embellies

« Nos embellies » est une jolie histoire sur les choix que la vie nous amène parfois à prendre.

 

Chez son médecin Lily apprend qu’elle est enceinte, alors qu’elle ne s’y attendait pas. Un peu perdue, elle n’ose l’annoncer à son copain Félix qui arrive avec une grande nouvelle : son groupe de musique va enregistrer un disque et partir en tournée pendant un an, tournée à laquelle Lily pourra participer en tant que photographe officielle. Pour ajouter à la confusion, Félix lui demande de bien vouloir s’occuper de son neveu de 10 ans qui arrive le lendemain pour une durée de 10 jours, car lui doit commencer l’enregistrement immédiatement. Sur un coup de tête, et pour changer un peu les idées de Balthazar qui subit la séparation de ses parents, Lily décide de quitter la grisaille de Paris pour l’air vivifiant des montagnes. Au cours de leur périple, ils vont rencontrer Jimmy, un jeune homme un peu paumé, et Pierrot, un berger veuf qui élève des chèvres.

Au premier abord, on est face à un récit un peu à l’eau de rose, avec plein de bons sentiments. Au deuxième abord aussi, d’ailleurs. Et c’est tant mieux ! Beaucoup de sorties BD du moment sont violentes, tristes, dures. Au même titre que « Les beaux étés » ou « les Vieux fourneaux », « Nos embellies » est une BD pleine d’amour qui fait du bien !

Au travers des histoires de chacun des protagonistes, cette oeuvre nous parle de choix, de tolérance, d’ acceptation et de filiation. Elle nous parle aussi de rencontres, d’amitié et d’amour.

Au niveau des dessins, le trait est clair et agréable, mais si certaines expressions des visages sont un peu figées, et ça limite un peu l’empathie que l’on ressent envers les personnages.

 

Cela reste une très chouette BD malgré tout, à découvrir sous la couette au chaud dans son canapé !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *