S.O.S Bonheur

Nous voici avec un bel ouvrage du scénariste Van Hamme (XVIII, Thorgal, Histoire sans Héros…) et du dessinateur Griffo.

SOS Bonheur ce sont les histoires de quelques individus vivants dans une société qui impose sa vision du bonheur pour le bien du plus grand nombre. On retrouve de nombreuses idées assez classiques dans le thème de la dystopie :

  • Couverture Santé Universelle, qui t’empêche de manger de la glace pour conserver ton poids idéal, et qui t’empêche d’être soigné si tu n’es pas adhérent
  • Taux de chômage important qui te fait accepter n’importe quel boulot, sans poser de questions
  • Centres de vacances nationalisées (mer ou montagne), imposées, où l’amusement n’est pas une option
  • Carte Universelle, qui sert à la fois de carte d’identité, carte de paiement, casier judiciaire.
  • Censure artistique
  • Révolution

Chaque histoire est racontée suivant le même schéma : on suit une personne lambda, qui pour une raison X ou Y décide de sortir du système. On peut alors suivre les différents déboires de cette personne dans sa vie de tous les jours , jusqu’à son exclusion totale de la société. Une dernière histoire permet de faire le lien entre toutes les vies présentées précédemment et amène énormément de pistes de réflexions sur ce monde totalitaire et les révolutions qui finissent par en découler.

Un beau récit d’anticipation qui s’inscrit dans la lignée de 1984 d’Orwell!

Les histoires sont vraiment prenantes, et on finit par se dire qu’il n’y a qu’un pas, tout petit, pour que ce soit notre société qui soit décrite.

La BD date de 1988 et je l’ai découverte toute jeune (encore une fois, merci papa!). J’ai pu racheter une intégrale de la saison 1 récemment, lors de la sortie d’une saison 2 (qui sort un peu de nulle part?..), ce qui est très chouette car ce n’était plus édité!

Par contre je n’ai pas lu la saison 2, j’attends vos avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *