Et si l’amour c’était d’aimer?

Je vous ai déjà parlé de Fabcaro et de son fabuleux « Zaï zaï zaï zaï ».

Je vous présente « Et si l’amour c’était d’aimer », autre pépite de cet auteur. Oeuvre publiée deux ans après « Zaï zaï zaï zaï », on atteint là aussi des sommets en matière d’absurde et d’humour !

Pour l’histoire, on se rapproche d’un classique trio amoureux. Henri et Sandrine forment un couple heureux et épanoui, jusqu’à ce qu’un jour Sandrine tombe sous le charme de Michel, le livreur de macédoine, bad boy et musicien à ses heures.

Pour le dessin, Fabcaro nous livre un trait précis, avec énormément de gros plans sur des visages ma foi assez inexpressifs. On est dans un genre à part de roman photo, et c’est très réussi.

Pour l’humour…. Chaque case de cette BD fait rire. Je ne sais pas comment l’auteur fait. C’est globalement une parodie des love stories type « Feux de l’amour », et c’est très réussi, mais en plus il rajoute des tonnes de situations plus absurdes les unes que les autres. Les dialogues sont vraiment savoureux, et l’effet comique est renforcé par les traits figés et inexpressifs des « acteurs ».

 

Bref c’est génial, lisez-le, Fabcaro est un génie. Vraiment. Et offrez-le aux gens que vous aimez !

 

Quelques extraits pour vous décider…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *